Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

POURQUOI EST-CE QUE LE PATIENT GUERI DE L'INFECTION A VIRUS EBOLA DOIT RESTER AU SENEGAL

Posté par: Jean François Diene| Jeudi 11 septembre, 2014 01:00  | Consulté 3258 fois  |  6 Réactions  |   

 Nous avons tous poussé un ouf de soulagement après la bonne nouvelle de la guérison du patient, interné à Dakar pour une infection à virus hémorragique de type Ebola. Une fois la nouvelle annoncée, deux types de réaction ont été  notés. Le premier son de cloche a été celui de la première autorité médicale du pays, en l'occurrence Mme la Ministre de la Santé, qui en conférence de presse, a fait savoir que le miraculé devrait incessamment retourner dans son pays d'origine, sans trop s'aventurer sur les motivations de sa décision. Tout au plus, elle consent que le jeune étudiant n'était pas à Dakar pour y rester et que par conséquent, rien ne devrait l'y retenir.

Une autre attitude, développée par le néo-opposant Moubarak Lo voudrait que le jeune étudiant restât à Dakar. Son argument principal repose sur une volonté de "récompenser" celui qui a permis au Sénégal de parfaire une expérience jusqu'ici inexistante, dans la gestion de cette épidémie qui a surpris tout le monde.

Même si je ne me retrouve pas dans l'argumentaire de Mr Lo, force est de croire que le garder dans notre pays serait une bonne idée pour des raisons purement scientifiques que je vais m'empresser d'exposer ici, de manière succincte et claire.

La particularité de la maladie à virus Ebola tant redoutée, est que la communauté scientifique ne dispose pas de traitement spécifique capable de venir à bout de la maladie; en claire, nous sommes désarmés face à ce monstre. C'est la raison qui a poussé l'OMS à valider l'expérimentation des sérum de convalescence comme alternative thérapeutique. L'idée est de prendre du sang chez des personnes ou animaux affectés par la maladie et en phase de rémission et dont l'organisme a développé des anticorps qui pourront être par la suite injecté à de nouveaux patients atteints par la maladie.

Dans ces conditions, disposer d'un patient dont la guérison est établie sur des arguments objectifs comme c'est le cas du patient dakarois, devrait constituer une belle aubaine pour notre landerneau scientifique et un espoir de pouvoir récupérer des anticorps susceptibles de régler le problème de patients à venir. Faut-il rappeler que les Etats-Unis ont soigné deux de leurs ressortissants, personnels de santé infectés au Libéria, par le ZMAPP qui n'est rien d'autre qu'un sérum de convalescence composé de trois anticorps de souris préalablement infectées et ont par la suite survécus.

Voila les raisons objectives qui me poussent à demander le maintien à Dakar, bien sur avec son accord, du seul cas guéri que notre pays ait jusqu'ici connu. Cela  pourrait booster notre recherche et permettre que nous cessions d'être uniquement des consommateurs pour enfin être producteurs dans un monde en constant mouvement. 

 L'auteur  Jean François Diene
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Mots Clés:
Commentaires: (6)
 Ajouter mon commentaire    Afficher les commentaires
Aidez-nous à modérer les commentaires en nous signalant les insultes. Merci de votre collaboration.
Anonyme En Septembre, 2014 (06:20 AM) 0 FansN°:1
merci pour cet effort de réflexion qui nous sort de notre misère intellectuelle. votre position est courageuse mais elle sera dure a faire avaler a un peuple non habitue a une élévation du débat
Anonyme En Septembre, 2014 (11:07 AM) 0 FansN°:2
Le traire comme une vache? Avons sur place lea moyens appropries pour extraire les OgM et IgG? Comment eviter les autres maladies comme l'HVc ou HVb si jamais il etait porteur? Cela demande une expertise que les senegalais que nous sommes n'avons pas, a moins de remettre cet individu aux francais de l'IP qui nous revendront le PF.Maxx (reference au peuklh fouta) a prix d'or. Poussez la reflexion plus loin mon cher docteur.
Dancecas En Septembre, 2014 (06:44 AM)0 FansN°: 1579751
Eh bien, si on ne peut faire face à ces aspects que vous évoquez.
Dans ce cas, je pense qu'il faut qu'on ferme nos laboratoires de médecine. Ne nous leurrons pas, c'est des budgets en moins.
Il faut que no pays qui se veulent émergents sachent ce qu'ils veulent.
FA NDOUR En Septembre, 2014 (11:31 AM) 0 FansN°:3
le virus ébola est apparu sur le continent le plus pauvre notamment sur le plan scientifique. A l'absence de remède depuis prés de 40 ans,la communauté scientifique africaine doit tenir son destin en main. Et le Sénégal un des leaders africain sur le plan médical (avec l'UCAD) peut relever le défi grâce à son patient guérit du virus.donc, le laisser au Sénégal pour faire des tests est une bonne idée.
Anonyme En Septembre, 2014 (22:45 PM) 0 FansN°:4
Je pensais kil fallait trouver un prteur sain ou du moins trouver une personne ki a pu resister au virus grace a ses propre defense et a partir de la personne faire un vaccin ce ki v dire le guineen na rien a faire ici.il na ka partir
DEUG En Septembre, 2014 (02:43 AM) 0 FansN°:5
TSAR A ETE LE PREMIER SENEGALAIS A ARRIVER A CE NIVEAU DE REFLEXION.

Ajouter un commentaire

 
 
Jean François Diene
Blog crée le 09/04/2012 Visité 108320 fois 8 Articles 394 Commentaires 0 Abonnés

Posts recents
Au nom des miens : je refuse d\'être un bouc émissaire
La problématique de l avortement au Sénégal : le point de vue d un médecin
POURQUOI EST-CE QUE LE PATIENT GUERI DE L'INFECTION A VIRUS EBOLA DOIT RESTER AU SENEGAL
La prison : Seulement pour les bien-portants?
Message Pascal à mon frère sénégalais
Commentaires recents
Les plus populaires
Message Pascal à mon frère sénégalais
La problématique de l avortement au Sénégal : le point de vue d un médecin
POURQUOI EST-CE QUE LE PATIENT GUERI DE L'INFECTION A VIRUS EBOLA DOIT RESTER AU SENEGAL
La prison : Seulement pour les bien-portants?
Au nom des miens : je refuse d\'être un bouc émissaire